PRESSROOMRetour à l'accueil

04/05/2021

17ème édition de l’Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire – Chapitre 2 : Pourquoi la franchise attire les entrepreneurs ?

Découvrez ci-dessous le résumé du chapitre 2 de la 17ème édition de l'Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire / FFF autour de la question : Pourquoi la franchise attire les entrepreneurs ?
 
  • Les Français restent attirés par l’entreprenariat, y compris dans le contexte de crise sanitaire : comme l’année dernière, 28% aimeraient créer leur entreprise, dont 4 sur 10 envisagent de le faire en franchise. Les plus jeunes sont les plus entrepreneurs : 43% des moins de 35 ans souhaitent se mettre à leur compte. Parmi ceux qui envisagent de créer leur entreprise, le modèle de la franchise séduit plus les hommes (43%) que les femmes (35%).
 
  • Les profils de franchisés sont variés et proviennent d’horizons différents. 51% sont diplômés de niveau Bac +2 ou plus et 23% ont le niveau Bac. La grande majorité était déjà en activité avant de se lancer en franchise : 72% étaient salariés (la plupart dans le secteur privé), 21% étaient à leur compte et seulement 6% étaient inactifs (dont 4% d’étudiants). Les implantations en franchise sont par ailleurs réparties sur l’ensemble du territoire, même si elles se concentrent davantage dans l’Ouest (25%) et le Sud-Est (27%). Enfin, elles exercent majoritairement dans le secteur du commerce (55% vs. 45% dans les services).
 
  • La première raison invoquée dans le choix de la franchise est l’accompagnement et les moyens mis à disposition pour développer l’affaire (45%), devant le fait de bénéficier de la notoriété d’une marque connue (41%) et de limiter les risques financiers (29%). Pour la tranche des 18-34 ans, il est tout aussi important de limiter les risques financiers (39%) que de bénéficier d’un accompagnement pour se développer (40%). Enfin, le caractère rassurant de la marque est plus décisif pour les femmes (49%) que pour les hommes (34%).
 
  • Quand les franchisés rejoignent leur réseau, ils bénéficient d’une formation initiale mise en place par le franchiseur : 36 jours de formation en moyenne avant l’ouverture du premier point de vente. La durée de la formation initiale est en tendance un peu plus longue pour les franchises de services (39 jours vs. 34 jours dans le commerce).
 
  • Lors de la création de leur entreprise, les franchisés sollicitent des experts pour se faire accompagner : 70% ont recours à un comptable ou expert-comptable, 58% consultent un banquier et 41% demandent conseil à un notaire, un avocat ou un juriste. Dans le secteur du commerce, la banque est le premier partenaire qui accompagne les franchisés dans leur projet (73%).
 
  • Les banques accompagnent les franchisés dans leurs besoins de financement : 84% ont souscrit un emprunt bancaire (et/ou au crédit-bail) pour financer la création de leur entreprise, une proportion en hausse sensible (+19 pts) par rapport aux années précédentes. Ce prêt bancaire vient en complément de leurs apports personnels pour 70% des franchisés. 62% des franchisés estiment que présenter un dossier en franchise a joué en leur faveur dans l’obtention de leur financement bancaire, et particulièrement dans le secteur du commerce (67% vs. 54% dans les services).

---

Les cinq chapitres de la 17e édition de l’Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire / FFF (publiés d'avril à juillet 2021) :

- Chapitre 1 : Le modèle de la franchise : facteur de résilience par temps de crise 
- Chapitre 2 : Pourquoi la franchise attire les entrepreneurs ?
- Chapitre 3 : Le digital, levier de croissance de la franchise
- Chapitre 4 : Les franchisés : des acteurs engagés dans l'économie locale
- Chapitre 5 : Pourquoi les franchisés investissent et continuent de se développer ?

Contact presse

Monet + Associés

Peter Even - pe@monet-rp.com
Margot Cariou - mc@monet-rp.com
02 53 35 50 20

Réseaux sociaux

SUIVEZ-NOUS ET RÉAGISSEZ ! #franchise