PRESSROOMRetour à l'accueil

30 novembre 2016

​13e enquête annuelle de la franchise Banque Populaire en partenariat avec la Fédération française de la franchise


L’ enquête annuelle de la franchise Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération française de la franchise (FFF) - avec la participation de l’institut CSA et de l’Express - est l’étude de référence sur la franchise. Cette 13e édition de l’ enquête confirme la solidité du modèle, portée par l’innovation et une maturité dans sa transition digitale.

En 2016, la franchise confirme sa capacité d’adaptation et d’innovation…

Dans un environnement toujours très contraint et empreint de fortes mutations, les réseaux restent très vigilants et font preuve de réactivité, notamment grâce à un accompagnement plus fort de leurs franchisés et par une évolution constante de leur concept. En effet, 77% des franchiseurs l’ont fait évoluer en 2016 ce qui est largement confirmé par les franchisés qui pour  84% déclarent avoir perçu cette évolution du concept par le franchiseur (+ 4 points versus 2015).

Ainsi, 96 % des franchiseurs (93 % en 2015) déclarent avoir incité leurs franchisés à mettre en œuvre au moins un relais de croissance, tels que : le développement de nouveaux produits et services pour 74 % des franchiseurs, l’ouverture de nouveaux points de vente - 69 % des franchiseurs - ou l’intégration de nouvelles technologies pour 49 % des franchiseurs. Parmi les franchiseurs qui ont fait évoluer leur concept au cours des cinq dernières années, 8 sur 10 déclarent que l’impact sur leur chiffre d’affaires a été positif, dont 42 % en ont fait le constat dès la première année.

En parallèle, afin de soutenir leur évolution 62 % des franchisés ont réalisé des investissements au cours des deux dernières années, une progression de 9 points par rapport à 2015. Les dépenses réalisées portent en priorité sur des travaux de rénovation et mise au concept (74 %), l’achat de matériel, de véhicule, de système d’information (73 %) et les nouvelles technologies (33 %).

… Et le digital a pleinement été intégré à la stratégie des réseaux

L’étude révèle qu’1 franchiseur sur 2 a mis en œuvre une stratégie multicanale : 93 % la vente sur Internet (95 % en 2015) et 29 % la vente par application Smartphone (26 % en 2015). Preuve que le digital est un atout non négligeable et complémentaire au point de vente, 9 franchiseurs sur 10 ont mis en place au moins un dispositif sur leur site internet incitant les consommateurs à se rendre dans les points de vente du réseau. La géolocalisation des points de vente (83 %), la présentation des opérations promotionnelles en magasin (68 %) et la promotion d’événements (67 %) restent les dispositifs les plus par les franchiseurs ; ces services sont tous en progression. La proposition d’achat en ligne et retrait en magasin, et l’information sur les stocks sont stables à 28 % et 19 %.

Ces innovations sont attendues et plébiscitées par les franchisés : 19 % d’entre eux souhaitent que le « click and collect » soit développé. 19 % désirent mettre à disposition des tablettes dans le point de vente pour présenter la gamme de produits et services. Et 16 % voudraient donner la possibilité aux clients de commencer un panier en ligne et de le finaliser en point de vente. Le paiement sans contact continue, pour sa part, sa progression et est à présent mis en place par 43 % des franchisés.

De plus, 91 % des franchiseurs (idem en 2015) ont pris en compte les réseaux sociaux dans leur stratégie de communication et 50 % des franchisés les utilisent pour faire connaître l’actualité de leur point de vente (+11 points vs. 2015). Parmi les franchisés, 92 % ont créé une page Facebook et 36 % organisent des événements via les réseaux sociaux. Dans la mesure où les consommateurs sont de plus en plus enclins à partager leur expérience client sur les réseaux sociaux, les blogs ou les comparateurs, 60 % des franchiseurs ont mis en place une stratégie de suivi de la réputation de la marque (56 % en 2015).

En 2016, la franchise reste un modèle qui se porte bien

31 % des Français interrogés en 2016 aimeraient créer leur entreprise ou se mettre à leur compte, une tendance relativement stable depuis 2013 (36 % en 2015, 35 % en 2014, 28 % en 2013). Parmi ces Français à l’esprit entrepreneurial, près de 1 sur 2 (48 %) envisage de se lancer en franchise, une proportion à la hausse (+8 points vs. 2015) qui confirme l’attractivité du modèle. Concernant les choix prépondérants dans la création en franchise, le bénéfice de la notoriété de la marque arrive en première position (50 %, en progression de 19 points), suivi par l’accompagnement (38 %) et la volonté de limiter les risques financiers (35 %, +7 points).

Le niveau d’optimisme dans les réseaux reste toujours très élevé, tant chez les franchisés : 67 % (idem en 2015), que chez les franchiseurs : 94 % (89 % en 2015). Cet optimisme est principalement dû à la confiance en leur activité. A ce titre, 76 % des franchisés déclarent qu’ils résistent mieux à la crise qu’un commerçant isolé (77 % en 2015). En effet, en 2016, les franchisés interrogés sont significativement plus nombreux à déclarer une augmentation de leur chiffre d’affaires : 44 % contre 37 % en 2015, et pour 30 % d’entre eux, il s’agit d’une augmentation supérieure à 5 %. A ce titre, le revenu annuel moyen des franchisés interrogés en 2016 est de 32 385 euros.


En parallèle, 41 % des franchisés interrogés en 2016 déclarent avoir créé au moins un emploi contre 36 % en 2015 et le nombre moyen de salariés équivalent temps plein se maintient à 7,3 collaborateurs (contre 7,8 en 2015). Du côté des franchiseurs, ils indiquent avoir créé en moyenne 7 nouveaux points de vente, chiffre stable depuis 2009.

Enfin, ils envisagent par ailleurs l’avenir de manière positive : près de 3 franchisés sur 10 (28 %) projettent d’investir dans un autre point de vente, majoritairement dans le même réseau, une tendance stable depuis 2013. La tranche des 18-34 ans est quant à elle beaucoup plus ambitieuse, car ils sont 43 % à envisager ouvrir un autre point de vente dans le même réseau.

« La 13ème Enquête annuelle de la franchise confirme que 7 franchiseurs sur 10 estiment que Banque Populaire est  la banque qui répond le mieux aux attentes des franchisés dans la réalisation de leurs projets », déclare Frédéric Chenot, directeur du développement Banques Populaires. « Nous en sommes fiers et nous croyons beaucoup à la création accompagnée qui est un facteur de réussite. »

« Le nombre de Français qui envisage de se lancer en franchise a augmenté de 8 points cette année. La franchise confirme plus que jamais que les vertus de son modèle séduisent. La place des relations humaines y est fondamentale et l'accompagnement des franchisés est au cœur de son ADN. Parallèlement, ce secteur solide, en perpétuelle évolution, a su faire du digital une force en s’adaptant aux nouveaux modes de consommation. Enfin, l’optimisme des franchiseurs et franchisés se confirme à nouveau cette année, un indicateur très positif sur la confiance qu’ils ont dans leur activité. » déclare Michel Bourel, Président de la Fédération française de la franchise.



La synthèse 2016 est disponible ici




À propos de Banque Populaire

Le réseau des Banques Populaires est constitué de 15 Banques Populaires en région, du Crédit Coopératif et de la CASDEN Banque Populaire. Autonomes, ces banques exercent tous les métiers de la banque commerciale et de l’assurance dans une relation de proximité avec leurs clientèles.
La Banque Populaire, avec 9,1 millions de clients (dont  4 millions de sociétaires), 3 300 agences et 15 agences e-BanquePopulaire, fait partie du 2e groupe bancaire en France : le Groupe BPCE.

La banque de référence de la franchise 

Grâce à sa gamme complète de produits, ainsi que la proximité entre ses clients et son réseau commercial, Banque Populaire est l’acteur de référence sur le marché de la franchise. Première banque des franchiseurs, la Banque Populaire accompagne près d’un franchisé sur quatre. La Banque Populaire est par ailleurs fortement engagée auprès de la Fédération française de la franchise qu'elle soutient dans ses travaux de recherche et dans l’ensemble de ses actions, dont la Semaine pour entreprendre en franchise.


À propos de la FFF

Depuis sa création en 1971, la FFF a une ambition : faire de la franchise le meilleur outil de développement du commerce moderne.

Avec 160 réseaux adhérents sélectionnés sur leur engagement à respecter le Code de déontologie européen de la franchise, représentant 45 % des franchisés français, la FFF est une interface essentielle entre pouvoirs publics, créateurs de réseaux, entrepreneurs et investisseurs. Elle prodigue aux franchiseurs et futurs franchiseurs ou franchisés et futurs franchisés la formation et l’information dont ils ont besoin pour se développer et s’exporter… Elle dialogue avec les pouvoirs publics et les élus locaux sur l’indispensable modernisation du commerce et des services marchands, dont la franchise est l’un des vecteurs les plus puissants. Elle contribue par ses programmes d’échange et de recherche à l’évolution constante de la franchise dont le succès soutient, encourage et nourrit l’ambition de la FFF, porte-parole des entrepreneurs qui créent et se développent en franchise.

Plus d’informations sur www.franchise-fff.com

En 2009, la FFF a créé L’Académie de la franchise, premier organisme de formation aux métiers de la franchise, dont l’offre est dédiée aux futurs franchisés, futurs franchiseurs et franchiseurs. Découvrez l’ensemble des formations sur www.formation-franchise.com


Contacts presse Groupe BPCE - Banque Populaire
Christine Françoise : 01 58 40 46 57 / 06 23 40 31 62
Maxime Ventard : 01 58 40 45 75 / 06 20 09 10 24
presse@bpce.fr - www.bpce.fr


Visuel

other

Enquete_Annuelle_Franchise_2016_122_BD

Enquete annuelle 2016

enquete_de_la_franchise

Contact presse

Contacts médias : Agence Hopscotch Paris

Presse écrite :
Adèle Simon
Tel : 01 58 65 00 93
asimon@hopscotch.fr

Delphine Sens
Tel : 01 58 65 10 76
dsens@hopscotch.fr

Aurélie Horner
Tel : 01 58 65 00 25
ahorner@hopscotch.fr

Réseaux sociaux

SUIVEZ-NOUS ET RÉAGISSEZ ! #franchise